Dans mon domaine, je n’ai pas besoin de documentation technique car mon produit est très simple d’utilisation.

Cette idée reçue, je l’entends régulièrement.

Notamment dans l’agroalimentaire et les métiers de bouche. Pourquoi aurais-je besoin d’un mode d’emploi si je vends du maïs, du chocolat ou de la bière ?

Eléments de réponse: pour être transparent et pour établir un rapport de confiance avec le consomm-acteur

Aujourd’hui, le consommateur est de plus en plus exigeant. Il est avide de transparence sur ce qu’il va ingérer. La liste exhaustive des scandales sanitaires serait longue et ennuyante. Citons juste pour mémoire :

Très bien, mais quel rapport avec la documentation technique ?

Les consommateurs ont besoin de comprendre les procédés agroalimentaires et de voir les coulisses. Savoir d’où viennent les produits, comment ils ont été récoltés, transformés, conditionnés, acheminés ? Quelles sont les étapes qui ont été nécessaires pour que ce produit arrive dans leur assiette ? Quelle est l’histoire et le savoir-faire derrière ? Que signifie HPP, qu’est-ce qu’un super aliment, en quoi ce produit respecterait-il l’environnement ?

Laissez-moi vous partager quelques bonnes pratiques vues chez des confrères.

Bonne pratique numéro 1 : la transparence

Soyez transparents sur vos process. Une infographie permet de détailler les étapes de production. Si elle est bien rédigée et bien illustrée, c’est un gage de crédibilité énorme. Le client se sent rassuré et plus à même de rester fidèle à votre marque.
De plus, raconter les processus et les hommes qui sont derrière apporte une touche humaine.

Process pour un café

Process d’un « cold brew » café chez Ethics coffee.

Bonne pratique numéro 2 : l’info où il faut, quand il le faut

Fournissez l’information facilement à votre client. Le consommateur n’a pas le temps de faire des recherches approfondies sur Google ou autre pendant des jours pour glaner des infos sur votre produit. L’exemple de ce set de table est parfait. Une fois la commande passée, les clients ont le temps de s’informer au lieu de regarder machinalement leur téléphone mobile. Autre piste pour les accros du portable, les QR Codes ou la réalité augmentée. Enrichissez l’expérience utilisateur en lui proposant de scanner vos produits. Il pourra ainsi accéder depuis son téléphone à du contenu multimédia exclusif, informatif et ludique sur vos produits.

set de table avec doc bière

Set de table informatif sur le brassage de la bière chez Maestro BCN . Voir l’infographie complète.

Bonne pratique numéro 3 : de consommateur à consomm-acteur

Impliquez votre client dans l’utilisation de votre produit. Dis-moi et j’oublierai, montre-moi et je me souviendrai, implique-moi et je comprendrai. Donnez des recettes de cuisine avec votre production, organisez un challenge vidéo avec votre produit sur vos réseaux sociaux. Bref, faites les travailler pour vous ! Ils participeront ainsi indirectement à la promotion de votre marque.

 

On est bien loin du mode d’emploi Ikea, non ? 😉

Si vous souhaitez que Captain Doc vous aide dans cette stratégie de contenu technique, n’hésitez pas à nous contacter.